Qui sommes-nous ?

Création

     Stéphane Vincent est professeur d’EPS au collège de Montrésor. Il vient à la danse par le Qi Gong qui a transformé son rapport au corps. Cette transformation lui donne envie de danser et d’enseigner la danse. Il pratique un peu les danses de salon et le modern-jazz ne trouvant pas de cours de contemporain dans la région. Il suit également des formations professionnelles dans le cadre de la formation continue de l’Education Nationale.

     Parallèlement à cela, il ouvre en 2002 au collège de Montrésor une section danse à l’association sportive. Depuis cette section a été 7 fois champion académique de danse UNSS et à participé à 6 rencontres nationales (Albi 2007, Belfort 2013, Nancy 2014, St Cyr sur Loire 2015, Privat 2016, Lorient 2017) et 4 rencontres inter-académiques (Créteil, 2004, Nantes 2006, Joué-les-Tours 2008, Caen 2012). En 2017 le collège de Montrésor est vice-champion de France de danse chorégraphie. Il commence à travailler avec des professionnels dans le cadre des classes à PAC (projet d’activité culturelle).

     En 2005, il créé l’atelier artistique danse qui réunit des élèves volontaires de la 6eme à la 3ème. Ceux-ci pratiquent 2h par semaine et travaillent avec des professionnels. Pendant 3 ans le CCNT est le partenaire de l’atelier, puis pendant 2 ans c’est Anne-Laure Rouxel et enfin les 3 dernières années c’est Abderzak Houmi de la compagnie « X-Press ». Fin 2012, les conditions n’étant plus réunies pour un travail de qualité au collège de Montrésor, il décide d’abandonner l’atelier artistique du collège et créé l’association « Arboredanse » en janvier 2013. 

Objectifs

     Elle a pour but de développer la pratique de la danse contemporaine et de participer à toutes les manifestations liées au spectacle vivant. Elle est parrainée par Abderzak Houmi, chorégraphe de la compagnie X-press.

      Le processus de création, qu’il s’agisse de l’association comme de la compagnie, est l’un des axes fondamentaux d’Arboredanse : ce processus repose sur la nécessité d’habiter son corps, de le respirer, de s’ouvrir à l’espace et à l’écoute, pour atteindre une forme de méditation. Arboredanse part du principe que c’est cet état de méditation, qui permet au danseur de toucher profondément le spectateur.

Fonctionnement

    • des cours hebdomadaires,

    • des stages en période de vacances scolaires : ils peuvent être encadrés par des professionnels si les conditions financières et la disponibilité des artistes le permettent ; ou encore encadrés par de jeunes danseurs de la compagnie en période de professionnalisation,

    • un choix de spectacles auxquels assister, sélectionnés par l’association (Tours, Châteauroux, Blois),

    • de participer à la création de spectacles et d’y danser,

    • d’intégrer la compagnie Arboredanse

A ce jour, une trentaine de jeunes danseurs, de 5 à 30 ans, sont inscrits. La politique de l’association se centre sur la notion de transmission des danseurs les plus vieux aux plus jeunes. Une quinzaine d’entre eux a intégré la compagnie, qui travaille à la création de pièces chorégraphiques. La politique de la compagnie, quant à elle, s’appuie sur une volonté de collaboration étroite de création entre le chorégraphe, les danseurs, et les artistes intervenants.

Mise à jour le 25/10/2019